• FOIRE AUX QUESTIONS sur les défis FREINET

    FOIRE AUX QUESTIONS sur les défis FREINET

    (article mis à jour régulièrement avec les réponses
    à vos nouvelles questions)

     

    Qu'est ce que c'est?

    http://laclassedemarion.eklablog.com/qu-est-ce-que-c-est-c28668174

    Les défis sont-ils tous présents en même temps dans la classe?

    Oui, les défis sont tous présents dès le début de l'année car je garde mes élèves 3 ans de suite donc ce n'est une nouveauté que pour les petites sections pour qui les défis sont présentés petit à petit. J'ai 2 ou 3 défis très faciles (ex: bâtonnets, coloredo, ...) qui me servent en début de petite section pour leur faire comprendre le principe et les encourager à aller vers d'autres défis en leur montrant que c'est à leur portée... Les plus jeunes se prennent rapidement au jeu puisqu'ils sont entourés par mes MS et GS.

    Y'a-t-il des défis PS, des défis MS et des défis GS?

    Non certains élèves commencent un défi en MS et le finissent en GS.
    Certains PS ont envie d'essayer les mêmes défis que les plus grands. Dans ce cas, même si ils ne sont pas encore à leur portée, je les laisse manipuler le matériel (ex: légos) sans utiliser de modèle au départ.

    Certains défis se prêtent particulièrement à un mélange des âges à une même table : le défi des abaques, le défi des mosaiques, le défi des prénoms. Ce qui est très intéressant pour le stimulation des plus jeunes et l'apprentissage de l'autonomie des plus grands.

    Certains enfants ont tendance à choisir un jeu puis à très vite le ranger pour prendre autre chose... imposes-tu de se tenir à un jeu pendant la durée des défis ?

    Non pas du tout, ce serait bien trop rébarbatif! ils peuvent faire un modèle puis changer de défi. C'est eux qui choisissent le nombre de modèles qu'ils souhaitent faire avant de changer.

    Comment fais-tu pour acheter des meubles chez IKEA avec le budget communal?

    Il faut que ton école soit dans une petite commune qui n'est pas soumise aux marchés publics et que la mairie ouvre un compte "IKEA Entreprises" pour pouvoir payer par mandat administratif.

    Comment gères-tu l'espace? car les défis prennent beaucoup de place avec les tiroirs sur les tables!!

    En effet, les défis prennent effectivement plus de place que les autres types d'ateliers. Voilà quelques astuces :

    - installer les défis jeux de construction sur un tapis ou dans le coin regroupement (exemple: défi kaplas)
    - placer les défis qui prennent beaucoup de place (ex: défi des mosaïques ou défi des prénoms) au centre d'une table ovale pour que les enfants intéressés s'y regroupent.
    - Les défis classeurs prennent un peu moins de place et les élèves appellent moins souvent pour demander une validation car ils peuvent tourner la page et continuer leur défi contrairement aux constructions qu'il faut valider au fur et à mesure faute de place. Je conseille donc d'équilibrer les défis en proposant un tiers de défi sous forme de classeurs afin d'optimiser l'espace et le temps.
    - Tu peux aussi proposer les défis qui demandent plus de temps ou d'espace (ex: puzzle) pendant un atelier autonome à un autre moment de la journée.

    Comment gérer les présentations individuelles des défis à chaque enfant?

    Il n'est pas nécessaire de présenter les boites de défis une par une. Certaines consignes vont de soit (ex: modèles à reproduire), pour les autres, il suffit de passer quelques minutes avec l'enfant concerné au moment où il choisi un nouveau défi qu'il ne connait/comprend pas et de lui faire une petite présentation. Ensuite, au bout d'un mois déjà, tu pourras t'appuyer sur des enfants qui connaissent déjà ce défi pour le présenter à un autre enfant qui vient de le choisir ms ne comprend pas ce qu'il faut faire. Parfois, je n'ai pas besoin de ré-expliquer car ceux qui choisissent un nouveau défi le font souvent apres voir observé un autre enfant le faire la veille. Par contre, pour ne pas etre débordé par les demandes, tu peux commencer en laissant les enfants en coin jeux pdt l'accueil et en les intégrant petit à petit aux défis en allant les chercher individuellement pr les accompagner ds leur choix et les consignes en début d'année. Moi je commence les défis dès l'accueil ce qui permet une installation échelonnée.

    L'avantage des défis c'est qu'il s'agit de reproduire la même consigne une vingtaine de fois. Du coup, une fois que l'enfant a compris le modèle n°1, il est autonome pour poursuivre quand il le souhaite. D'autant plus que les modèles sont classés par ordre de difficulté donc les premiers modèles sont fait pour mettre l'enfant à l'aise. 

    Tu as tellement de défis!!! comment tes élèves font ils pour tout valider?

    En fait, j'avais encore plus de défis avant mais j'en ai supprimé une trentaine pour rendre le cahier de réussites plus cohérent avec les nouveaux programmes de 2015. Mes élèves arrivent à valider une centaine de défis en 3 ans en faisant 5h de défis par semaine (1h par jour).

    Comment fais tu le suivi individuel de chaque élève?

    Il suffit de faire valider la compétence par l'enfant dans son cahier de réussite au fur et à mesure de ses réussites, dès qu'un défi est terminé par exemple. Et de faire le point régulièrement avec l'enfant sur ses points forts et sur les compétences pas encore acquises en s'appuyant sur les images du cahier de réussites pour lui expliquer ce qui sera attendu de lui en fin de grande section et valoriser ce qu'il sait déjà faire!

    Comment gères-tu la communication avec les parents si tes élèves ne font presque que de la manipulation ?

    - je pense permettre aux enfants d'emmener régulièrement leur cahier de réussite à la maison (au moins 7 à 8 fois par an) afin qu'ils expliquent à leurs parents leurs réussites au fur et à mesure.

    - les défis sont présentés aux parents durant la réunion de rentrée

    - il y a des photos et des explications des compétences travaillées par les défis sur le blog de l'école

    - J'ai fait une vidéo qui montre le fonctionnement d'une journée de classe aux parents : http://laclassedemarion.eklablog.com/video-d-une-journee-type-a112786968

    - les parents sont autorisés à rester 10 minutes dans la classe au moment de l'accueil si leur enfant souhaite leur présenter un défi.

    - J'aimerai également organiser une sorte de soirée "défis des parents" où les enfants proposeraient à leurs parents de participer à leur défi préféré pour qu'ils puissent vivre le concept et le partager avec leur enfant.

    Pourquoi faire des tableaux de suivi collectif plutôt que des brevets individuels avec la photo de chaque modèle comme sur d'autres sites?

    j'ai longuement hésité entre le suivi individuel et le suivi collectif mais étant donné que j'ai une centaine de défis, je pense que les cahiers de suivi individuel seraient ingérables! surtout pour les défis qui ont 50 modèles, on ne peut pas mettre toutes les photos et cela prendrait trop de page! et puis... les cahiers me prenaient trop de place sur les tables à coté des défis!

    Mes GS/MS et meme certains PS arrivent bien à se repérer lorsque les chiffres sont inscrits dans la ligne de chaque élève (faux tableau à double entrée). C'est une question d'habitude je pense : mes élèves font 5h de défis par semaine!! :-)

    As tu plusieurs exemplaires d'un même classeur?

    Non l'ensemble de mes défis et ateliers Montessori sont en unique exemplaire.

    Pourquoi ne pas faire une sélection de défis à proposer par période plutôt que de tout proposer en même temps? cela ferait gagner de la place (moins de tiroirs)!

    Je trouve que mes élèves ont des rythmes et des besoins bien trop différents pour leur imposer une progression commune d'ateliers par période. De plus, je les garde 3 ans, la progression est donc individuelle ET sur 3 ans. Cela n'aurait pas beaucoup de sens pour moi de remettre des ateliers plus simples chaque année en période 1...

    Est ce que tu ranges 1 défi par classeur ou plusieurs défis dans le même? Et donc, tu as combien de classeurs pour les défis?

    Je range un seul défi par classeur dans des pochettes lisses transparentes. J'ai une trentaine de défis classeurs disponibles toute l'année. Ce sont des classeurs fins souples 4 anneaux.

    Comment les enfants reconnaissent le classeur du défi qu'ils cherchent?

    Pour reconnaître le défi qu'ils cherchent :
    parfois ils se rappellent de la couleur du classeur qu'ils avaient commencé
    parfois ils veulent un classeur 2 étoiles (niveau moyen de difficulté) donc ils ouvrent chaque classeur 2 étoiles jusqu'à en trouver un qui leur plait et qu'ils n'ont pas fini
    parfois ils me décrivent ce qu'ils cherchent et je leur donne le classeur
    parfois ils me demandent de choisir pour eux "un pas trop dur"
    parfois ils prennent au hasard, vérifie qu'ils ne l'ont pas fini sur la page de suivi placé au début de chaque classeur, puis s'installent

    Où achètes-tu tes tiroirs transparents?

    Après de nombreuses recherches, c'est chez Babou que j'ai trouvé les tiroirs les moins chers : 30 euros les 12 tiroirs!

    Je comprends que tu gardes ce cahier de réussites pour les 3 années de maternelle. Donc ce qui a été réussi en PS ou MS n'est plus évalué en GS ?

    Effectivement, ce qui a été réussi en PS ou MS n'est plus évalué en GS mais je peux toujours mettre un petit mot dans la marge si besoin. Par exemple si l'enfant n'arrive plus à rester tranquillement assis pour faire son travail et que cette compétence est déjà validée je mets un petit mot à coté de la vignette ou bien j'en parle aux parents. D'après mon expérience, il n'y a que les compétences de "vivre ensemble" qui fluctuent. Et si l'enfant l'a déjà validé c'est qu'il est capable de réussir de nouveau et que ce n'est qu'une mauvaise passe (ex: à la naissance d'un petit frère ou une petite soeur)

    Et comment évalues-tu une compétence ? Dès qu'un jeu a été réussi ? Ou y a-t-il des fiches qui évaluent ?

    Pour évaluer une compétence qui a un défi associé, il faut avoir réussi l'ensemble des modèles du défi pour valider la compétence et avoir le tampon "champion" sur la vignette. 
    Pour évaluer une compétence qui n'a pas de défi associé comme par exemple "je réponds à des questions simples sur des histoires" je prends les élèves individuellement en récré par exemple. Mais il m'arrive parfois de faire passer quelques élèves en regroupement, les plus à l'aise pour ne pas les mettre en échec devant les autres enfants.

    Il n'y a pas de fiches spécifiques qui évaluent une compétence, la compétence est validée par l'obtention de l'ensemble des fiches réussies.

    Que notez-vous sur le cahier de réussites quand un enfant n'a fait que la moitié du défi (je ne garde mes élèves qu'un an)? il ne peut avoir le tampon champion.... Validez-vous la compétence ?

    Etant donné que tu ne gardes tes élèves qu'un an, le mieux serait de mettre en place ce livret sur plusieurs classes avec tes collègues. Si cela n'est pas possible, il est évident que certains de tes élèves n'auront pas forcément fini de valider l'ensemble des défis à la fin de l'année. Pour éviter ce genre de cas, ne mets pas trop de défis en place et réduit le nombre de modèles par défi afin que les élèves puissent les valider plus rapidement.

    Pour un élève qui n'aurait fait que la moitié d'un défi, tu peux quand même valider en fin d'année avec lui en lui expliquant que, malheureusement, l'année est déjà finie et qu'il n'aura pas le temps de finir mais qu'il t'a montré qu'il maîtrisait quand meme cette compétence en réalisant la moitié des modèles. C'est à toi de juger si tu penses que la compétence est acquise ou non avec les modèles que l'élève a eu le temps de réaliser.

    Comment faites-vous pour valider la réussite du défi? Est ce l'enfant qui le fait seul ? Y a -t-il un système de tutorat entre les grands et les plus petits ou est ce vous qui vérifiez systématiquement et ce à quel moment? Cela me semble difficile avec une classe de 30 PS/MS/GS.

    Cette validation est en effet un peu sportive mais faisable une fois que l'organisation est bien en place, que les adultes (enseignant et ATSEM) comme les élèves connaissent les défis et le fonctionnement. Dans une classe de PS/MS/GS, il ne faut effectivement pas hésiter à faire appel aux GS pour valider les modèles des PS ou pour expliquer une consigne, cela te fera gagner un temps précieux et valorisera les élèves. Le mieux est donc de mélanger les âges à chaque table.

    Tout dépend de la confiance et du niveau d'autonomie que tu souhaites laisser à tes élèves : certains enseignants voudront cocher eux même les modèles réussis avec une vérification systématique de l'adulte et d'autres décideront de vérifier uniquement pour les premiers modèles ou pour certains enfants. C'est à toi de tester pour voir ce qui te correspond le mieux.

    Il en est de même concernant la validation du défi entièrement réussi dans un cahier de progrès/réussite. Mais je pense que la présence de l'adulte est quand même + nécessaire à cette étape là. Pour gagner du temps, tu peux demander à l'enfant de chercher seul la vignette correspondante dans son cahier de réussites et de lever le doigt une fois qu'il l'a trouvé pour que tu le valides avec lui. Si l'enfant n'a plus que le coup de tampon à mettre, cela ne te prendra qu'une minute. Je trouve que le temps qu'il passera à chercher sa vignette est intéressant pour l'impliquer dans ce dispositif. Il est important qu'il connaisse bien son livret et les vignettes qu'il contient, qu'il lui reste à faire, qu'il a déjà fait. Le fait de voir le chemin parcouru et restant à parcourir peut l'encourager à aller vers d'autres défis en confiance.

    Pour les fiches de suivi, incluse dans les tiroirs, mets-tu une fiche par niveau (il ne me semble pas que tes 25 élèves soient sur une même fiche) ?

    En fait, quand je construis un tableau de suivi, je mets le nombre de lignes qui rentre sur la page. Ensuite, j'inscris les noms (ou ils écrivent eux-même) des élèves qui ont tenté ce défi au fur et à mesure qu'ils s'y intéressent. Il n'y a pas de question d'âge ou de niveau. Les élèves qui n'ont jamais participé à ce défi n'ont pas leur nom sur la fiche de suivi. Une fois qu'un tableau est plein, j'ajoute une nouvelle feuille vierge dans la boite pour permettre à de nouveaux élèves de s'inscrire et de tenter ce défi.

    Mais on peut très bien imaginer une feuille par niveau dans chaque tiroir avec les prénoms déjà inscrits dessus par l'enseignant. C'est juste que ça oblige à avoir 3 feuilles par tiroir et que ça complique un peu la logistique pour les petits alors que parfois une seule feuille suffit. C'est à toi de voir selon ton fonctionnement de classe et tes préférences.

    Les PS arrivent-ils à se repérer pour valider les défis faits, ou est-ce toi qui pointe ? Peut-être même pour les MS en début d’année ?

    Cela dépend des PS et du mois de l'année. Tu peux les valider avec eux en début d'année et tenter petit à petit de voir ceux qui sont capable de le faire seul. Ou favoriser le tutorat et demander à un plus grand de valider avec un plus jeune. Ou décider de valider avec eux les premiers modèles de chaque défi pour vérifier que la compétence est acquise puis de laisser l'enfant continuer à valider seul pour le reste des modèles.

    Entre défis et ateliers autonomes, si pour certains c’est une évidence de les mettre dans telle ou telle catégorie, pour certains autres je pense que c’est par choix (pour x raisons d’organisation, d’optique pédagogique, de « doublon », etc) que tu les mets dans l’une ou l’autre catégorie ?

    http://laclassedemarion.eklablog.com/differences-entre-les-defis-et-les-ateliers-montessori-a118595324

     

    Dans le contexte d'une classe d'élèves non-francophone, comment leur faire comprendre qu'ils peuvent se servir quand ils veulent tant qu'ils rangent ? En gros, comment les intéresser à ces ateliers et les pousser à les faire plusieurs fois ?

    Je pense que le matériel doit être assez attrayant par lui-même (ex : les versés Montessori ou le défi des tableaux à double entrée avec des véhicules ou le défi des algorithmes sur CD avec pince à linge) et assez simple au départ pour que la consigne soit presque intuitive (ex: défi "roulé/boulé", défi mosaïques, ou tout autres défis de reproduction de modèle)

    Il faudra que tu t'appuies sur les quelques élèves qui comprendront le système et les autres suivront par imitation.

    Quand à la répétition, si les élèves se lassent des ateliers Montessori, tu peux changer le contenant ou le contenu de certains ateliers pour les rendre de nouveau attractif. Par exemple : l'atelier pince à épiler peut être fait avec du riz si tu travailles sur la Chine, avec des petits flocons en mousse pendant l'hiver, avec des œufs en carton à pâques, ...

    Si les élèves se lassent des défis, il faut trouver un moyen de les motiver à les finir (avoir validé l'ensemble des modèles pour montrer qu'on maitrise, qu'on est le spécialiste de cette compétence) : un tampon, une médaille, une coupe, un coloriage, ... à toi de voir!

     

    Pour les "évaluations" et consignes, tu leur as expliqué en grand groupe ou à chacun comment ils devaient s'auto-évaluer, ce qu'ils devaient faire et quand pouvaient-ils considérer qu'ils avaient réussi ? As-tu expliqué plusieurs fois, montré,...?

    Tu peux expliquer rapidement le fonctionnement en grand groupe mais ensuite il est préférable de s'adresser aux enfants individuellement pour une meilleure compréhension. Et parfois plusieurs fois en effet. Cela dépend des enfants.

    Dans le contexte de ta classe où les élèves ne maîtrisent pas le français, le plus adapté sont les démonstrations/présentations à la mode Montessori c'est à dire avec des gestes simples, précis et lents et sans parler (sauf pour les ateliers de langage bien sûr!). Il y a plein d'exemples en vidéo sur le site de céline ALVAREZ. Tu peux appliquer cette méthode également aux défis ou demander à un autre enfant de montrer. Il faut vraiment se retenir au début car, en tant qu'enseignant, et encore plus avec des non-francophones, on a tendance à tout verbaliser. Mais cela fait beaucoup d'informations en même temps pour l'élève... Il faut essayer! moi ça m'a bluffé au niveau de leur concentration une fois que j'ai réussi à me retenir de parler!

    Au départ, les enfants ne peuvent pas tout de suite s'auto-évaluer, mais tu peux petit à petit les amener à le faire en leur proposant de cocher seul la case du modèle réalisé en restant à coté d'eux pour les guider. Certains élèves seront rapidement prêt à le faire seul ensuite.

     

    Comment as-tu choisi tes défis ? Tu as mis des compétences toujours nouvelles ou ce sont toujours des compétences qui ont ou vont être travaillé en classe ? En d'autres termes, tes défis et ateliers sont-ils des manières de s'exercer et de pratiquer ce qu'ils savent ou plutôt d'acquérir de nouvelles connaissances ?

    D'après mon expérience, je dirai que le "must" serait d'introduire les nouvelles notions avec le matériel Montessori et de les approfondir avec les défis qui ont caractère plus répétitif de consolidation.

    Un exemple serait peut-être plus parlant :

    - Pour des PS, tu peux introduire le 1, 2 et 3 avec les barres numériques bleues et rouges Montessori et renforcer cette compétence avec le défi "zébulon le girafon" ou le défi des abaques (sans écriture chiffrée)

    - Tu peux introduire la notion de longueur avec les barres rouges Montessori et la consolider avec le défi des réglettes cuisenaires ou le défi longueur ranger par taille.

    Mais tu si n'as pas d'ateliers Montessori, tu peux introduire la notion directement avec les défis et te servir des modèles suivant pour l'approfondissement. Je l'ai déjà pratiqué et ça marche aussi.

    Si tu le souhaites tu peux également introduire tes nouvelles notions en ateliers dirigés mais je trouve ça moins efficace en petit groupe qu'en individuel.

     

    15.02.16 - Quels sont les défis que vous proposeriez dans une classe de petites sections?

    à ajuster selon le niveau de vos élèves :
    - défi prénom avec étiquettes en majuscules et meme scriptes pour certains PS avancés
    - défi classeur écriture lettre majuscules
    - défi classeur graphisme niveau 1 et 2
    - défi classeur entoure les lettres du mot
    - défi classeur rec visuelle niv1
    - défi classeur oeil de lynx (les premières pages)
    - défi discrimination visuelle niv 1
    - défi pate à modeler
    - défi laçage
    - défi numération zébulon
    - défi numération dans mon pré
    - défi numération julot l'artiste
    - défi boites à compter niv 1 et 2
    - défi cartes à compter niv 1 et 2
    - défi puzzle numérique niv 1 avec une bande numérique en référent
    - défi classeur numération des singes
    - défi écriture des chiffres (les premières pages)
    - arbre aux cerises
    - défi dessine formes
    - défi géoplan formes
    - défi abaques
    - défi algorithme sur CD
    - défi algorithme des perles
    - défi longueur Ploum
    - défi longueur ranger par taille
    - défi longueur réglettes cuisenaire (les premières pages)
    - défi repérage sur quadrillage 6 cases
    - défi logix (les premiers modèles)
    - défi bord à bord
    - défi repérage sur quadrillage 20 cases niv 1 et 2
    - défi quadriludi
    - défi doigts malins
    - défi coloredo
    - défi chainons géants
    - défi brochettes
    - défi batonnets niv 1 et 2
    - défi des picots (les premiers modèles)
    - défi des chaises (les premiers modèles)
    - défi kaplas niv 1 en 2D
    - défi geoform
    - défi jeu du marteau
    - défi tableau à double entrée véhicules (les premiers modèles)
    - défi des dragonneaux (les premiers modèles)
    - défi des mosaiques niv 1 et 2
    - défi puzzles niv 1 et 2
    - défi pyramide
    - défi topologie cubes, volumes et ferme (les premiers modèles)
    - défi chronologie Ploum
    - défi zoologie qui suis-je
    - défi duplos
    - défi kataboom
    - défi légos aimantés niv 1
    - défi tubulo (les premiers modèles)
    - défi classeur intrus (les premières pages)
    - défi sudoku couleur niv 1
    - défi puzzles d'artistes

    19.04.16 - Mènes-tu tout de même des séances d'apprentissages ? Je pense à l'apprentissage des lettres, la découverte des nombres, le graphisme, la phonologie ...

    C'est à toi d'ajuster selon tes envies et les besoins de tes élèves mais, à priori, avec les apprentissages fait à travers les ateliers Montessori et les défis Freinet, il n'y a plus vraiment besoin de ces "séances d'apprentissage" en groupe. Tu peux quand meme en conserver un peu pour les habituer aux consignes données collectivement afin de mieux les préparer à l'élémentaire.

    19.04.16 - Dans ton emploi du temps, y a -t-il des moments où TU leurs apprends les choses du programme et où ils n'apprennent plus seuls?

    En fait, ils n'apprennent pas SEULS, ils ne peuvent pas inventer quelque chose qu'ils ne connaissent pas. Que ce soit pour les défis ou les ateliers Montessori, je leur fais une présentation du matériel et une leçon en 3 temps quand il y a du vocabulaire à acquérir. C'est ensuite qu'ils peuvent utiliser le matériel en autonomie. En général, les ateliers Montessori me servent à leur faire découvrir et acquérir une notion et les défis Freinet servent d'entrainement pour renforcer cette acquisition.
     
    19.04.16 - As-tu tout de même des progressions sur l'année ? Par période ? Histoire d'avoir des repères.
     
    En fait, plus vraiment puisque les élèves progressent chacun à leur rythme. J'ai des programmations des projets/thèmes que je vais traiter par période mais pas de progression à proprement parler. Avec les années d'expérience en maternelle j'ai des repères sur le niveau moyen qu'un élève a généralement en PS ou MS ou GS. Pour ceux qui débutent je conseille de regarder régulièrement des progressions trouvées sur le net pour voir si tes élèves sont "dans la norme" mais à priori, en progressant chacun à leur rythme et en étant toujours stimulé par l'environnement de la classe, ils ont rapidement un bon niveau. Quand je repère un élève en difficulté (avec un écart par rapport à ce qui me semble être le niveau moyen d'un élève de son âge) j'ai alors plus de temps à lui consacrer (puisque les autres travaillent en autonomie) pour aborder les choses d'une autre façon si la première n'a pas été la bonne. Ce qui n'empêche pas les autres de poursuivre leurs apprentissages.

    19.04.16 - comment organises-tu ton emploi du temps ?
     
    Je suis encore en pleine réflexion à ce sujet... je tâtonne et j'expérimente à cause de pas mal de contraintes matérielles (je n'ai pas de salle de motricité ni de salle de sieste donc pas mal de déménagements toute la journée!)
    A priori voilà les grandes lignes :
    8h30 - ateliers individuels Montessori et Freinet
    10h - regroupement - rituels et quoi de neuf?
    10h30 - récré
    11h - motricité
     
    13h30 - PS/MS : sieste
                GS : ateliers individuels Montessori et Freinet, alphas, méthode venot, kamishibaï, rallye math par équipe, ...
    15h - récré
    15h30 - musique, jeux de société, arts visuels, anglais ...
     
    19.04.16 - Mènes-tu aussi des projets autour de la littérature jeunesse ? Explorer le monde?

    oui bien sûr, cela me parait primordial ! tu en trouveras plein sur mon blog dans la rubrique "PROJETS" à droite en dessous de la rubrique "MONTESSORI"

    19.04.16 - Je me pose aussi la question de la mise en œuvre de tous tes ateliers et du coût de ceux-ci.

    L'ampleur de la tâche peut effectivement faire peur mais il faut installer les ateliers et les défis au fur et à mesure des besoins de tes élèves et de tes trouvailles au niveau du matériel.

    Pour les défis : vive les brocantes et le boncoin!  Mais la plupart des jeux que tu trouveras au fond de l'armoire de ta classe peuvent se transformer en défis individuels en fabriquant des modèles pris en photo!

    Pour les ateliers Montessori : http://laclassedemarion.eklablog.com/financement-du-materiel-montessori-a125292256

    25.04.16 - Est-ce que toute ton école fonctionne avec les défis?

    Je suis actuellement en classe unique, il n'y a pas d'autre classe dans mon école!

    25.04.16 - Mets-tu des traces des réussites des élèves (hors tampon) dans ton carnet de suivi? Si oui, comment prélèves tu ces traces sur tes supports effaçables?

    Non, je réfléchis à l'idée effectivement mais je n'ai pas encore trouvé de solution pour la mise en page. Je pense également que c'est trop chronophage!!! Je fais par contre de nombreuses photos pour les parents et notamment des photos des productions éphémères des élèves comme les compositions en pâte à modeler ou les jeux de construction :

    http://laclassedemarion.eklablog.com/photos-de-la-classe-a106704424

    Ces photos me servent également en séance de langage quand mes élèves rédigent des articles pour le blog de l'école :

    http://laclassedemarion.eklablog.com/blog-de-classe-a106703858

    Je pense que ces photos complètent bien les carnets de suivi du coup! Mais pourquoi ne pas photocopier la dernière page d'un défi classeur afin de garder une trace de cette réussite dans un cahier?

      Défis individuels d'inspiration Freinet

    25.04.16 - Ouvres-tu les ateliers Montessori sur les mêmes plages horaires que les défis?

    Avant je faisais un temps défi et un temps ateliers Montessori séparé mais j'utilise désormais les 2 simultanément. Les ateliers Montessori servent à introduire les nouvelles notions et les défis servent à les consolider. Je trouve que les 2 se complètent bien!

    26.04.16 - Pourrais-tu me dire si plusieurs élèves peuvent être en même temps sur un même défi boîte ? Si oui comment peuvent-ils connaître le nombre maximum de participant autorisé ?

    Oui certains défis permettent à plusieurs élèves de travailler en même temps.

    Pour les mosaïques et les kaplas cela dépend surtout de la place qu'il reste autour de la table où le premier s'installe. Si il y a 4 chaises, 4 élèves peuvent le faire simultanément.

    Pour les boites à compter par exemple cela dépend du nombre de boites présentes dans le tiroir. Si il y a 2 boites, 2 élèves peuvent s'installer et le faire à côté. C'est pareil pour les geoplans, les algorithme de perles, les abaques, ... Tu peux donc limiter le nombre d'enfant en choisissant le matériel que tu mets à disposition dans les tiroirs. Ou tu peux inventer un codage avec des petits bonhommes sur les tiroirs pour indiquer le nombre d'enfants... à toi de voir!

     

    « L'arche romaneLe Systeme Educatif Tue la Créativité »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    mimih
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 10:11

    merci pour toutes ces réponses...je ne vois pas comment t'envoyer un mail???

      • Jeudi 26 Novembre 2015 à 10:19

        Effectivement, il faudrait que je trouve comment ajouter une rubrique "contact". En attendant, je t'envoie un mail!

    2
    Malie Berty
    Samedi 9 Janvier 2016 à 22:43

    Bonjour Marion, 

     

    Je suis également en maternelle-CP et directrice depuis ....4 mois ! 

    Je n'avais jamais fait de classes multi-niveaux auparavant (malgré mes 15 années d'ancienneté) mais j'aime beaucoup.

    Dès la rentrée, j'ai eu envie de mettre en place des ateliers inspirés de Montessori, des défis, des coins manipulations/expérimentation, etc....mais je n'étais pas satisfaite : de la compréhension des enfants face à tous ces ateliers, de l'organisation, de la trace écrite du suivi pour chaque enfant, de mon emploi du temps, .....bref... Mais en visionnant ta journée de classe et en te lisant, cela me parait plus clair et surtout .... REALISABLE !!!

    Je vais donc continuer à parcourir ton blog et à profiter de ton expérience.

    Merci beaucoup de prendre le temps de partager tout ton travail et toutes tes recherches. Je suis sincèrement très reconnaissante à tous les collègues qui font de même car je ne sais pas où vous trouvez le temps de mettre tout cela en ligne. BRAVO et MERCI !!

    A très vite.

     

    Malie

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 21:25

        Merci pour ton message Malie, je suis ravie de pouvoir échanger avec quelqu'un qui enseigne également en classe multi-niveaux. Je pense comme toi  que c'est une richesse et que le fonctionnement des ateliers autonomes individuels ou chacun peut progresser à son rythme s'y prete particulièrement. N'hésite pas si tu as des remarques, des idées ou des questions!

        bonne soirée, Marion

    3
    Julie
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 01:13
    Bonjour Marion,
    Ton site est une mine d'or pour les enseignants qui sont en faveur de la manipulation. Cependant, je me pose une question sur ton fonctionnement. As-tu conservété des coins jeux type dînette, poupée, garage...car ces coins prennent de la place dans une classe. Quel est ton avis sur la pertinence de ces coins. Merci pour ton partage!
      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 17:28

        Bonsoir Julie. Merci pour ton message. Quand j'avais uniquement les défis Freinet j'avais conservé quelques coins jeux mais depuis que j'ai ajouté les ateliers Montessori j'ai été obligé de les enlever faute de place. Je sors parfois des jeux de construction (légos, kaplas) en récré ou le garage avec quelques voitures. Les élèves ont été surpris au départ mais étant donné le nombre et l'intérêt des défis et ateliers Montessori proposés, ils n'ont pas de quoi s'ennuyer et ne les réclament pas! Plus de besoin de dinette quand on a un atelier "servir le thé" par exemple! :-)

        Tu peux toujours les ré-installer momentanément pour un projet particulier, ou t'en servir pour un atelier math par exemple (garage ou dinette) mais c'est vrai que ça prend trop de place au quotidien. Et puis... ça a quand même tendance à dévier l'attention/la concentration des élèves!

        Tu peux aussi installer un garage ou même une dinette sur une table en début d'année pour des PS à l'accueil le temps d'installer les autres sur leur atelier.

        En espérant avoir répondu à ta question... ce n'est que mon humble avis, n'hésite pas si tu as d'autres questions.

        bonne soirée, Marion

    4
    Léa
    Mardi 9 Février 2016 à 16:15

    Bonjour,

    Je suis enseignante en PS, MS, GS mais avec une particularité : mes élèves sont tous allophones, ils comprennent et parlent donc partiellement le français. En plus de ça, c'est ma première année !

    J'essaye de mettre en place des ateliers de manipulation mais je rencontre un problème : faire entrer les enfants dans l'autonomie. Rappelons que ce sont des élèves qui n'ont jamais été scolarisés et n'ont donc jamais vu de salle de classe, d'ateliers,...(comme les PS en début d'année)

    Comment leur faire comprendre qu'ils peuvent se servir quand ils veulent tant qu'ils rangent ? En gros, comment les intéresser à ces ateliers et les pousser à les faire plusieurs fois ?

    Pour les "évaluations" et consignes, tu leur as expliqué en grand groupe ou à chacun comment ils devaient s'auto-évaluer, ce qu'ils devaient faire et quand pouvaient-ils considérer qu'ils avaient réussi ? As-tu expliqué plusieurs fois, montré,...?

    Et en dernier, comment as-tu choisi tes défis ? Tu as mis des compétences toujours nouvelles ou ce sont toujours des compétences qui ont ou vont être travaillé en classe ? En d'autres termes, tes défis et ateliers sont-ils des manière de s'exercer et de pratiquer ce qu'ils savent ou plutôt d'acquérir de nouvelles connaissances ?

     

    Merci beaucoup beaucoup par avance et merci pour toutes les infos déjà présentes sur ton blog !

      • Lundi 15 Février 2016 à 13:28

        Bonjour Léa,

        Que de questions!!! je vais essayer d'y répondre au mieux en ajoutant tes interrogations en bas de l'article au cas où cela serve à d'autres...

        bonnes vacances, Marion

         

    5
    sophie
    Dimanche 24 Avril 2016 à 12:45

    Coucou Marion,

    Je suis heureuse de découvrir ton site : bravo pour toute ces explications et cette mutualisation. Cela me réjouis d'autant plus que ton site va être à l'origine d'un projet commun avec ma collègue. J'étais frustrée de ne pouvoir avoir un otil commun sur tout le cycle et tes défis Freinet l'ont séduits ainsi que tes vidéos et explications. Merci, merci.

    J'ai construit un livret de réussites que j'ai commencé avec le modèle de Charivari et que j'ai modifié en fonction des compétences que j'estimais les plus opportunes. J'ai commencé les ateliers à la manière Montessori depuis cette année. J'adhère complètement vu l'implication de tous mes élèves.

    Maintenant on va pouvoir créer un livret qui incluera toutes ces réussites manipulatoires en reprenant ton travail. Encore merci Marion.

    C'était très lourd de tout faire seule et maintenant avec ma collègue que tu as séduite, mon travail en cours et ton travail, cela va avancer très vite.

     

      • Dimanche 24 Avril 2016 à 18:30

        Merci pour ce super message Sophie! ça donne envie de continuer à partager pour convaincre d'autres collègues de l'intérêt de ce type de pédagogie! :-)

    6
    Mardi 26 Avril 2016 à 18:19

    Merci beaucoup pour ce partage.  Pourrais-tu me dire si plusieurs élèves peuvent être en même temps sur un même défi boîte ? Si oui comment peuvent-ils connaître le nombre maximum de participant autorisé ?

      • Mardi 26 Avril 2016 à 18:49

        Oui certains défis permettent à plusieurs élèves de travailler en même temps.

        Pour les mosaïques et les kaplas cela dépend surtout de la place qu'il reste autour de la table où le premier s'installe. Si il y a 4 chaises, 4 élèves peuvent le faire simultanément.

        Pour les boites à compter par exemple cela dépend du nombre de boites présentes dans le tiroir. Si il y a 2 boites, 2 élèves peuvent s'installer et le faire à côté. C'est pareil pour les geoplans, les algorithme de perles, les abaques, ... Tu peux donc limiter le nombre d'enfant en choisissant le matériel que tu mets à disposition dans les tiroirs. Ou tu peux inventer un codage avec des petits bonhommes sur les tiroirs pour indiquer le nombre d'enfants... à toi de voir!

    7
    Mardi 26 Avril 2016 à 19:23

    Merci pour ta réponse. yes

     

     

     

    8
    flo
    Jeudi 19 Mai 2016 à 15:28

    Merci pour ce partage très enrichissant. J'essaye depuis quelques temps de pratiquer une pédagogie basée sur les brevets et les AIM à partir des jeux que j'ai dans ma classe. Je suis aussi très tentée par la pédagogie Montessori mais je n'ai pas de matériel et malheureusement je ne peux pas en acheter sur le budget mairie. Donc je vais voir ça avec ma coop de classe mais petit à petit !

    Ton site me conforte dans l'idée qu'il est faisable de lier les 2 pédagogies et me donne donc envie d'aller plus loin . je t'en remercie

    9
    Alice
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 16:43

    Bonjour Marion. Quel travail! c'est impressionnant. Merci beaucoup pour ton partage.

    J'ai suivi une mini formation syndicale sur la pédagogie Freinet il y a quelques semaines et j'ai vraiment accroché. Je me suis toujours intéressée aux pédagogies alternatives. Je suis T2 à la rentrée et je pensais ne pas avoir ma propre classe mais au final j'ai obtenu un poste provisoire de direction de 7 classes avec soit des MS ou des GS. Je voudrais donc mettre en place les défis et quelques ateliers Montessori. Le fonctionnement en ateliers ne me satisfait pas et avec les nouveaux programmes, on tend davantage vers un fonctionnement en plan de travail. Cependant, avec ton expérience, j'aimerais savoir si tu penses que cela est possible en simple niveau sachant que je serais certainement la seule à fonctionner comme ça. Du coup je ne sais pas comment faire au niveau du carnet de progrès puisqu'il doit normalement être commun à tous les enseignants. Je pensais n'inclure que celles qui sont à valider en MS vu qu'il ne sera pas poursuivi les années suivantes et pour l'école faire un cahier de suivi neutre que je donnerai en complément de ce qui sera propre à ma classe et qui suivra l'élève jusqu'en GS. Concernant ton fonctionnement, l'élève a seulement ton nouveau carnet de suivi en A5, c'est bien cela? où tu as d'autres supports pour valider les compétences?

    Je te remercie

    Bonne journée

    Alice

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 09:43

        Merci pour ton message Alice! Oui je pense que cela peut fonctionner même en simple niveau. Par contre, tu as raison, il faudra que tu aies 2 outils différents : un cahier de progrès de cycle commun à toutes les classe et un outil bien à toi pour le suivi de tes ateliers individuels (plan de travail ou autre).

        De mon coté, comme je suis en classe unique (pas de collègues), je n'ai qu'un seul outil, le carnet de suivi A5 qui me sert également à valider les compétences au fur et à mesure des vignettes, c'est tout l'intérêt je trouve! c'est là qu'on gagne en cohérence... J'ajouterai également dans ce cahier des photos avec dictée à l'adulte d'un progrès significatif au fur et à mesure de l'année.

    10
    Alice
    Mardi 12 Juillet 2016 à 17:23

    Bonjour Marion,

    Je viens seulement de voir ton message! Merci pour ta réponse. J'ai finalement décidé de garder les PS-MS car je sais que c'est bénéfique pour les enfants d'être dans une classe multi-âges. J'en aurai 27. Ton blog m'a énormément inspirée. Je me base sur ce que tu as fait pour me lancer en pédagogie Freinet. Je suis en train de regrouper tout ce dont j'ai besoin pour faire les défis! J'ai un travail colossal concernant le matériel mais espère que le plus gros sera prêt fin juillet. Je travaille dessus tous les jours.

    Cela fait plusieurs jours que je me demande comment je vais présenter, introduire ce fonctionnement à ma classe, surtout avec les PS. J'aimerais donc savoir comment toi tu t'y prends en début d'année. Je sais qu'il va falloir un temps d'adaptation. Et comment fais-tu pour dégager un moment pour les projets, surtout pour les petits qui dorment l'après-midi? 

    Encore merci pour tout ce partage!!

     

    PS: j'ai repris l'idée des pots à crayons que je trouve géniale pour toutes les raisons que tu as énoncées et parce que je voulais éviter que les petits s'accaparent le pot de feutres ;) 

     

    Edit: je viens de relire certaines de tes réponses. Tu fais une présentation collective puis individuelle du matériel mais comment le gères-tu au début, quand c'est nouveau pour tout le monde, puisque toute la classe fait des défis en même temps et pas les mêmes. C'est un peu différent pour toi puisque tu suis tes élèves, mais comment as-tu fais la première année? Il y en a forcément qui seront seuls face à leur défi. Comment t'y prends-tu pour d'abord introduire une notion avec le matériel Montessori alors qu'ils choisissent leur plan de travail, le niveau de difficulté et l'ordre dans lequel il réalise les défis? Désolée, c'est beaucoup de question...

    11
    Lucile
    Mercredi 3 Août 2016 à 18:36

    Bonjour Marion,

    Bravo pour ton travail et merci de le partager!

    Après avoir lu la foire aux questions je me demande encore si tu effectues un plan de travail pour chaque élève, collectif ou alors aucun plan de travail? Sur une semaine ou sur une période plus longue? Est-ce que tu relèves chaque jour les défis réalisés par les élèves afin de savoir où ils en sont?

    12
    mama
    Vendredi 16 Septembre 2016 à 12:02

    bonjour,

    je lis ton blog avec enormement d'interet et je t'en remercie.

    J'ai introduit des ateliers individuels depuis cette année dans ma classe de MS-GS. Il faudra que je les étoffe au fur et à mesure (avec le temps et le bricolage!) Pour l'instant un bon nombre d'élèves investissent plus les coins jeux que les ateliers! en as-tu conservé dans ta classe? Il s'y passe des choses pourtant interessantes je ne suis pas certaine de vouloir les retirer...

    merci encore de partager avec nous

    13
    Fanny G
    Mardi 27 Septembre 2016 à 00:19

    Bonjour Marion,

    je découvre ton site seulement aujourd'hui et suis impressionnée par ton travail. Vraiment Bravo!

    Tout ce que je lis sur ton blog correspond à ce que je pense et ce vers quoi je tends dans ma classe. Je voulais profiter de mon congé parental construire des outils et du matériel pour ma classe et je dois dire que ton travail va me donner un sacré coup de pouce!

    Un grand merci pour tout ce partage.

    Un grand bravo pour ce travail de titan dont tu peux être fière!

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 11:54

        Merci beaucoup pour ton message qui m'a beaucoup touché Fanny!

    14
    Sophie
    Mardi 22 Août à 22:31

    Bonjour Marion, J'ai une question très pratique.

    Je souhaite mettre en place des ateliers Montessori.

    J'ai récupéré un meuble Ikéa avec ses bacs mais je n'ai pas le budget pour d'autres meubles. Les meubles dont tu parles type "Babou" sont effectivement moins chers mais je ne vois pas comment les utiliser. Généralement, sur ces meubles, les tiroirs sont fixés et les élèves ne peuvent les emmener à leur table ?

     

    Comment procèdes-tu ?

    Merci et bonne fin de vacances même si nous sommes déjà sur les starting blocs !

      • Mercredi 23 Août à 21:55

        Oui effectivement les tiroirs sont fixés à l'origine pour éviter de tomber lorsqu'ils sont ouverts mais il suffit de couper la sécurité avec une pince coupante. C'est très facile.

        bonne fin de vacances,

        Marion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :